Back to Top

Petite histoire qui part de rien ou d'un mensonge ou d'un désir et qui n'a pas de fin

Annick Ghijzelings texte Anne Leloup dessins

épuisé • 12,50 € • 11 x 19 cm • 48 pages • isbn 9782930223025 • 1997 • collection L'Estran

Nous aurions pu parler des hommes ou de l’art ou de l’aube arrivée ou d’autres choses inutiles et qui s’épuisent. Mais nous nous sommes aimés.

J’aurais pu dire que ce n’était pas important, que ça aurait pu l’être, que nous avions juste en nous cette illusion fulgurante d’une histoire, que de l’aube vint le matin et du matin le jour et que pour le souvenir, il ne fut rien gardé.

 

La forme est singulière. Un dépouillement extrême, des petites phrases volatiles, dérisoirement éblouissantes, de minuscules éclats de verbe, la voix d'une femme.
Un récit à la première personne qui dit l'amour, l'éloignement et le silence. Les images vont de même, des extraits, des coupures, des liens. Reflets des mots ou projets de réponse au texte. Fragment après fragment, on voyage, on devine, on se perd, on comprend, on se reconnaît. On rejoint l'absolu.

 

 

du même auteur

mots-clefs :

Poésie
Amour-Amitié
Parole-Silence