Chevaux de guerre

A lire : une belle critique dans L'Obs et des avis de lecteurs sur Babelio

 

 

 

 

quelques extraits d'avis de lecteurs…

"Chevaux de guerre, chevaux éboulés, renversés, éventrés dans nos tranchées. Chevaux témoins, chevaux victimes, chevaux porte-chair, chevaux emportés, transportés, sacrifiés. Volés, confisqués, réquisitionnés.
Un cheval blessé reste planté entre deux fossés, c'est la nuit en plein jour, c'est un arbre qui pleure et qui ne sait plus à quel ciel nous vouer. C'est une innocence piétinée.
Poésie pour ces chevaux, poésie en mémoire pour ne pas oublier, pour nous donner un peu de leur humanité. Nous, les trop souvent bouchers, trop longtemps guerriers, trop bêtement injustement également sacrifiés. Condamnés parce que simplement nés. «  avec des hommes autres et mêmes »." (Atos, mai 2017)

"Les mots de ce poème ont été pesés, mesurés, ils nous parlent de ces magnifiques bêtes que sont les chevaux, de leur fidélité, de leurs peurs, de leurs douleurs aussi ; ils nous rappellent qu'étant une prolongation de nos activités humaines, leurs sentiments sont les mêmes que ceux des hommes, ils nous rappellent à notre propre humanité…" (Arthur, juin 2017)

"Ce petit poème est très touchant, les mots étaient justes, frappants, et les dessins qui accompagnaient certaines pages étaient très justes, adaptés à chaque vers." (Maelhy, mai 2017)