Back to Top

  

Vinciane Despret, fabriquer des mondes habitables, collection Orbe
de nouveau disponible !
Fait d'hiver, Geneviève Casterman
La suite des aventures de La bande à Lily ! à paraître en janvier
Nicole Malinconi, le mot ne dit pas tout // dialogue avec Frédérique Dolphijn
à paraître en janvier
Le peuple d'ici-bas. Christine Brisset, une femme ordinaire
de Christine Van Acker. Disponible dans toutes les librairies !
Un rêve, Karen Hottois et Sandra Dufour
en librairie !
Vous étiez ma maison, Violaine Lison et Manon Gignoux
en librairie le 16/09 et rencontre à Paris le 16 octobre
Le Netsuke de Thomas Lavachery
en librairie et rencontre à Paris le 16/09
 
 
 
 
 

[presse] Le Netsuke

Avec Le netsuke, l’écrivain joue sur les limites entre fiction et autobiographie. Le narrateur, un adolescent dans le Bruxelles des années 1970 et 1980, ressemble étrangement au jeune Thomas Lavachery. (Nausicaa Dewez)

Lire la suite...

 

 

[presse] Mater Baltica

"Tantôt joyeuse, tantôt songeuse, tantôt peureuse, pleine de désir ou de larmes, la femme s'interroge sur la féminité, la maternité et la filiation dans un monde dont l'état inquiète." (Lucie Cauwe)

Lire la suite...

Gregory O'Brien, Un après-midi avec Janet Frame (Auckland, avril 1987)

traduit de l'anglais (NZ) par Pierre Furlan - photographie : Robert Cross

«Un rêve codé.» C’est ainsi que Janet Frame a décrit Les Carpates à Tim Curnow, son agent littéraire, alors qu’elle était sur le point d’achever ce livre en octobre 1987[1]. Sans doute ne voulait-elle pas qu’il entretienne des espérances commerciales trop élevées. Il s’agit en effet d’un roman peu orthodoxe qui demanderait quelques efforts au lectorat dont la célèbre autobiographie en trois volumes de Janet Frame avait suscité l’essor dans les années 1980. Codé et onirique, comme tous les romans de Janet Frame, Les Carpates est aussi pour moi une avenue qui me ramène à ma première rencontre avec Janet.

Lire la suite...