Back to Top

L'orient des chemins

Serge Meurant poèmes Jacques Vilet photographies

18,50 € • 14 x 20 cm • 72 pages • isbn 9782359840254 • 2012 • collection L'Estran

    si familières
    que l’invisible
    les escamote :
    les choses d’ici bas

 

Dans ce livre de poèmes et de photographies deux univers entrent en résonance en un subtil jeu d’échanges.

Serge Meurant et Jacques Vilet ont recherché une lumière commune, un accord entre les mots et les images. Leur dialogue s’articule autour de cinq moments : Les enfants, les portraits intitulés Silences, les natures mortes ou Paysages domestiques, les paysages titrés Traversées et Panorama.

Un va-et-vient fécond s’installe entre mots et images. La pensée du lecteur chemine de l’un à l’autre. Un mur, surface marquée par le temps, introduit le livre. Il pose un temps d’arrêt et invite le lecteur à s’interroger sur le présent qui donne à voir, sur le chemin qui est rarement en ligne droite, sur l’éternité des instants quotidiens.

 

A lire également, un texte à deux voix à propos du livre :

    sous le voile noir
    le photographe
    ébloui

J’ai photographié le présent. Le présent n’est pas que l'instant de la prise de vue, le présent est aussi les deux pommes ou le sentier ou la montagne ou Sara trouvés devant moi. Je me pose souvent la question du pourquoi et du comment ils se sont offerts à ma boîte obscure. Ces instants sont éternels.

    le soleil aveugle
    la page blanche
    où je trace un chemin

Le verre dépoli est le lieu où se rencontrent le monde tangible, palpable, et mes aspirations, mes rêves. A sa surface intouchable, au compte-fil, je pince un à un tous les rayons de lumière. L’image que j’obtiens sur le papier sensible est l’inénarrable métaphore, où je viens lire le dialogue secret entre deux mondes.

    la voix murmure
    et s'éteint
    silence le noir est paisible
    là où personne ne pénètre
    quelqu’un attend"

 

Serge Meurant
Jacques Vilet

 

 

du même auteur

mots-clefs :

Poésie
Photographie
Enfance
Portrait-Témoignage