Back to Top

L'histoire du Géant

Anne Herbauts texte et peintures à l'huile

19,50 € • 22 x 30 cm • 32 pages • isbn 9782359840575 • 2015 • collection Albums

Que je vous conte l’histoire, l’épopée du Géant! Si vous voulez l’entendre, ce que l’on dit de lui, ce qui par vint des halliers. Elle est si vraie, l’histoire du Géant Tombé, que la forêt garde encore dans ses troncs et ses branches la plainte-mélopée. Qui sait l’entendre, cette
parabole du Colosse éconduit, a connu l’amour et le chagrin. A dansé par-dessus les feux une nuit de Saint-Jean, a pleuré des larmes de plaisir, d’allégresse, de détresse. A mordu le suc sucré et amer des amants. Mais que je vous conte l’histoire, plutôt! Elle est fort belle.
Écoutez donc ! Oyez ! L’épopée du Géant…

 

D’emblée le ton est donné, il s’agit bien d’une épopée à la langue riche et soignée qui emmène les petits et les grands au fond de la forêt à la recherche d’un être gigantesque. Tout le monde en parle, tout le monde sait qu’il est là, mais personne ne l’a jamais vraiment vu...
Asseyez-vous, écoutez donc, laissez-vous bercer par le rythme des mots et entrez dans cette forêt-personnage qui enveloppe tout.

Le texte d’Anne Herbauts coule comme une plainte et ses peintures à l’huile envahissent les pages. Le livre progresse du noir au doré et le conte, à la fois poétique, lumineux et grandiose, nous dit qu’il est possible de tomber d’amour et de se relever dans la lumière, plus grand, peut-être, heureux, sûrement.

 

expo
Découvrez également les originaux de l'album L'histoire du géant  : des peintures à l'huile d'Anne Herbauts…
Plus d'infos sur la page dédiée.

 

 

Ils en parlent…

 

"Une épopée à se raconter en chuchotant..."
S.P., Axelle, janvier 2016 (article à lire ici)

 

"C'est un conte poétique, très rythmé, valsant, qui nous est proposé. Il nous emporte dans le flot de la danse des feux de la Saint-Jean. Le langage utilisé est très riche. Plus qu'une démonstration d'érudition, il s'agit ici d'un jeu espiègle, d'une danse avec les mots dans lequel l'auteure s'est lancée.

Il me semble en lisant ce livre être face à un conteur. Un de ces excellents conteurs qui parviennent, par leur histoire, à toucher au plus profond de nous ce qu'il y a d'intrinsèquement humain. Qui touche quelque chose en nous que nous n'avions pas vu. Qui parle à notre âme et à notre instinct à la fois. De la douleur. Car c'est de douleur qu'il s'agit ici. Pas d'une horrible douleur soudaine, mais d'une douleur sourde et lente, qui s'implante, reste, traîne. Plus qu'une histoire, ces sont des images qui sont évoquées. Des images liées à des sensations.

La forêt dans ce récit se pare de toute sa force mystérieuse. Le géant et la forêt ne sont qu'un, ils vivent ensemble, respirent ensemble. Les petites gens parcourent la forêt et ressentent le géant. Il y a une tendresse dans cet album pour ces gens d'autrefois qui vivaient si proches de la terre, qui l'écoutaient et la ressentaient dans leur quotidien, simplement.

Un album à lire et à relire. Dont on s'imprègne."
Wivine, lectrice sur Babelio, novembre 2016 (avis à lire en entier ici)

 

 

 

du même auteur

mots-clefs :

Littérature jeunesse
Peinture
Nature