Back to Top

Les Koalas ne lisent pas de livres

Anne Herbauts texte et dessins

18 € • 18 x 27 cm • 64 pages •  isbn 9782359840957 • 2018 • collection Hors-formats
double reliure • deux histoires dos à dos

Un album en deux temps où l’on entre dans l’intimité familiale des koalas et des grizzlis.

Parent et enfant se retrouvent autour des moments et des activités de tous les jours : un jeu, un repas, un bain et au bout de la journée, une histoire...

Le grand koala aimerait tant lire un livre, mais c’est sans compter sur l’imagination du petit koala, toujours en recherche de son attention. Le grand grizzli aimerait tant se reposer, c’est oublier l’énergie infatigable du petit grizzli. Pourtant, même si l’aspiration des uns n’est pas celle des autres, ils se retrouvent toujours.

Avec deux entrées différentes, ce double album se lit d’un côté comme de l’autre. Deux lectures qui s’équilibrent et se répondent pour raconter la parentalité d’aujourd’hui. Celle des parents qui travaillent ou exécutent les tâches ménagères, mais qui n’oublient pas de jouer et de se mettre au diapason de leurs enfants.

Avec ces deux mini-fables pseudo animalières, Anne Herbauts nous dit beaucoup de ce que l’on appelle parfois sans égard « la vie de tous les jours ». Les jeux d’images et de mots s’amusent des contre ou double sens. Les images faussement simples touchent par leur justesse. Koalas et Grizzlis sont empreints d’une belle humanité et nous offrent une histoire pleine de tendresse et de vitalité.

 

Dans la presse

"D’un côté les grizzlis qui ne dorment pas tout leur saoul, de l’autre les koalas qui ne prennent plus le temps de lire. En deux fables animalières mises dos à dos dans le même corps de livre, Anne Herbauts nous met avec humour face à notre humaine condition de parents dont l’espace psychique et physique est soudain envahi par ces drôles de bestioles sur deux pattes qui traînent joyeusement entre les nôtres. Jouer, manger, aspirer, border, courses, réveil-matin, panier de linge, cartable… jours et occupations se succèdent à l’infini chassant loin toute tentative de souffler un peu. Bien sûr l’amour, mais tout de même, le temps pour soi rétrécit comme peau de chagrin !
Les grizzlis ne dorment qu’en hiver… et encore !
D’un trait amusé et en quelques mots qui parlent plus qu’un long discours, Anne Herbauts croque tendrement une petite histoire de la parentalité d’aujourd’hui. Qu’ils soient père ou mère – ce n’est pas pour rien qu’Anne Herbauts a choisi des animaux dont les noms désignent indistinctement le mâle et la femelle et qu’elle ne marque presque aucune distinction de sexe dans ses dessins – ses grizzlis et koalas s’occupent drôlement bien de leurs petits aussi insatiables que craquants. A chaque page, on se retient de leur donner un coup de main fraternel tant ils sont irrésistibles avec leur mine heureuse et leur air exténué. Un double album à retourner dans tous les sens et à lire en famille. D’un côté comme de l’autre, chacun s’y reconnaîtra. Fous rires et émotion assurés."

Béatrice Kahn, Télérama

 


"Ces deux albums racontent avec sensibilité le quotidien des tout-petits. Les attitudes sont très proches de la réalité. Anne Herbauts met ici avec brio son art épuré et sa créativité à hauteur des plus jeunes."

C.B., La Revue des Livres pour Enfants

 

 

"En dévoilant l’intimité familiale d’animaux très humanisés, l’autrice-illustratrice invite enfants et parents à interroger le quotidien et leurs rapports. Au final, elle raconte la parentalité contemporaine, entre désir de temps à soi, fatigue et nécessité de s’occuper du ménage comme de s’amuser avec des enfants jamais à cours d’idées ni d’énergie. Car le jeu est omniprésent, comme le sourire permanent des koalas et des grizzlis. (...) Un double ouvrage faussement simple, charmant, touchant, ravissant, amusant, qui intéressera les petits (dès 3 ans) comme leurs parents, à qui l’on rend ici hommage."

Fanny Deschamps, Le Carnet et les Instants

 

 

"Les dessins, d’une merveilleuse simplicité, avec toujours un peu de malice dans le regard ou dans la plume, nous disent, mine de rien ce qu’il faut faire. Ce qu’il faut faire,  avec un grain de malice dans l’oeil, et comme incidemment. Car chaque moment, comme caque livre,est un trésor. Un trésor d’amour et d’amitié, dont il ne faut surtout pas perdre la clé."

Joseph Bodson, AREAW

 

 

 

du même auteur :

mots-clefs :

Littérature jeunesse
Dessin
Famille-Filiation
Vie quotidienne
Animaux