Back to Top

Gianpaolo Pagni

Gianpaolo Pagni est né à Turin, en Italie. Il vit et travaille à Paris. Artiste, auteur de livres, illustrateur, il collabore depuis le milieu des années 90 avec la presse tant en France qu’à l’étranger (Le Monde, Libération, Télérama, Le tigre, XXI, International Herald Tribune, The Guardian, La Stampa, The Washington Post...) ainsi qu’avec de nombreuses maisons d’édition (Flammarion, Seuil, Éditions du Rouergue...).

Il crée des affiches pour des manifestations culturelles (Le Festival Raccord(s), Rock en Seine, Ciné Junior, Le Festival de l’Oh) et a récemment signé la campagne d’affichage pour le cinéma d’art et d’essai Les Galeries à Bruxelles. Il est également l’auteur de plusieurs carrés de la Maison Hermès.

Auteur de livres « graphiques » dans lesquels se trouve cristallisé le langage de son travail plastique, il utilise l’accumulation et la répétition pour faire surgir le souvenir, métamorphosant des objets et des choses sans valeur en signes extraordinaires et mystérieux. Il est en quelque sorte l’ouvrier inventeur de sa propre archéologie et de la nôtre à travers la poétique intrinsèque de ces déchets que nous ne regardons plus (Mirandola, Enquête au tampon) mais aussi à travers la re-création à partir d’éléments résiduels de son propre travail (Dactylo, Dedans, Senza pensare) magnifiés par diverses techniques d’empreintes (monotype, tampon...) et de recouvrement et associés à une culture multiple.

Et tout comme un archéologue, afin de mieux servir la mémoire, il crée ses propres outils : ses tampons avec lesquels il dessine, ses supports sur lesquels il peint, que ce soit le papier de magazines imprimés ou les anciennes copies de lycée.