Back to Top

Pour ne plus jamais perdre

Veronika Mabardi roman Alexandra Duprez peintures

14 € • 11 x 19 cm • 96 pages • isbn 9782359840216 • 2011 • collection L'Estran

bientôt tu tomberas, malgré la coquille et le nid. tu traîneras tes pieds dans les feuilles mortes, le long des trottoirs, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de nuits, d’herbe
ni de cailloux.
tu apprendras la ville et la nuit, les hommes qui tendent des mains aux paumes crasseuses. tu liras dans ces lignes un poème, tu écouteras les rengaines et les rumeurs. penchée sur le rebord du pont, plus rien ne pourra te retenir. un abandon plus facile que les tempêtes.

 

Trois moments pour dérouler le temps et arpenter la mémoire : une femme nous emmène dans la maison d’une grand-mère, vers les sentiers au fond du jardin et là où tout se trouble. La marche et l’errance urbaine y réveillent le souvenir et dessinent un nouveau territoire à parcourir.

Texte de passage, de prise de conscience, de renoncement à un temps idéal qui passe par le deuil – pas seulement des proches, mais d’une idée du monde, d’une liberté de rêver. Une écriture puissante, à vif, qui nous entraîne là où le quotidien devient poésie, là où le souvenir tisse sa trame.

Pour ne plus jamais perdre a reçu en 2012 le Prix Jean Follain de la Ville de Saint-Lô (France).

 

spectacle
Ce livre a donné forme à un spectacle à plusieurs voix : parole, guitare, images projetées.
Plus d'infos sur la page dédiée.

 

 

du même auteur

mots-clefs :

Prose poétique
Peinture
Mémoire-Souvenir
Exil-Errance
Parole-Silence