Back to Top

Cendres

Corinne Hoex poème Bernard Villers dessins

12,50 € • 11 x 19 cm • 56 pages • isbn 9782930223322 • 2002 • collection L'Estran

On disait
la vie.
Et ce n'était
que remuer le corps.

 

Corinne Hoex, par touches successives, parle de l'amour qui se perpétue quand le corps n'est plus. Cet au-delà de l'amour fait son deuil, se révolte, ne cache ni sa tristesse, ni sa souffrance, ni son espoir. Une écriture au scalpel sert ce texte remarquable qui, avec retenue, se confronte à la mort.

Bernard Villers, par sa capacité à mettre en image des idées, révèle l'architecture du texte, son rythme, sa force. Une interprétation graphique qui invite à une double lecture du texte.

 


du même auteur

mots-clefs :

Poésie
Deuil
Dessin
Famille-Filiation