Back to Top

Là-bas, au loin

Virginie Bergeret texte et peintures

15 € • 11,5 x 16,5 cm • 28 pages • isbn 9782359840681 • 2016 • collection Accordéons

Au village, il y a le Père, la Mère et leurs deux Filles, la Grand-Mère, le Grand-Père, l’Oncle et le Cousin et tous ceux qui vivent autour. Le temps passe, les champs sont cultivés, puis délaissés parce que pour vivre il faut aller voir ailleurs, loin de la terre natale.

Les saisons passent, le temps imprime sa marque sur l’histoire de chacun avec des renoncements mais aussi beaucoup d’espoir. Avec à la clef un possible retour aux sources.

Cette histoire d’une famille au fil des générations permet à Virginie Bergeret de nous parler de ce qui s’ancre en chacun lorsque l’exil s’impose. Avec tendresse et mélancolie, elle aborde ce thème difficile en choisissant une famille d’ici partie ailleurs. Quelques ingrédients simples – un récit qui s’étire autour d’une route sinueuse, des personnages sans visage mais bien reconnaissables – aident chacun à s’identifier et en font une histoire intemporelle.

Un univers coloré qui nous parle de l’exil et du temps qui passe, de ceux qui gardent les pieds dans la terre natale et des retours aux sources lumineux.

 

 

Ils en parlent…

 

"Une belle histoire qui permet de raconter que parfois, nous sommes obligés de quitter nos racines afin de pouvoir vivre, mais que parfois il est possible d'avoir un retour aux sources.
Un récit triste qui finit sur belle note avec des couleurs et des illustrations merveilleuses.
Au travers de cet accordéon, une forme très originale, on a l'impression que le temps défile le long de la rivière."
Charlotte Lamand, L'avis indépendant, novembre 2016 (article en entier ici)

 

"Un album pour enfants illustrée et très coloré qui rappelle les bienfaits de la vie à la campagne. Cultiver sa terre, ses fleurs, se nourrir de sa production, être en lien avec la nature, proche des habitants du village où chacun se connait de près ou de loin... Mais parfois la ville est nécessaire pour trouver un travail et il faut alors quitter ses terres pour y vivre... Quel lien reste-il alors ?
Un petit album plaisant et simple. le format dépliant est original et pratique pour regarder l'ensemble des illustrations."
Flavie, lectrice sur Babelio, octobre 2016 (critique à lire ici)
D'autres critiques de lecteurs ici et ici.

 

"Une merveille que cette rencontre avec le Père, la Mère, les deux Filles, le Grand-Père, la Grand-Mère, l'Oncle et le Cousin, tous attachés à la terre, tous attachés à leur terre, même s'ils ne le savent pas toujours. Leur histoire familiale se déploie avec pudeur et douceur pour dire l'exil et le retour aux sources. Pour tous."
Lucie Cauwe, blog Lucie & C°, décembre 2016 (article à lire ici)

 

"Cette fresque au format audacieux, délicatement peinte, traite du temps qui passe, de la mémoire et de la séparation, empruntant au cinéma les techniques du travelling et du zoom. Comme une voix off, le texte, bien écrit, devance les images, donnant l'impression qu'elles défilent. Sur elles, les saisons n'ont pas de prise."
Elisa Lopez, La Revue des Livres pour Enfants, février 2017 (article à lire ici)

 

 

mots-clefs :

Littérature jeunesse
Peinture
Famille-Filiation
Vie quotidienne
Exil-Errance
Être au monde
Saisons
Sur la route