Back to Top

  

presse

[presse] Miettes moineau ribouldingue

 

Est-ce un livre? Est-ce un jeu? Est-ce un concentré de poésie? Oui, oui et oui ! 

Fanny Deschamps, Le Carnet et les Instants, janvier 2024

Est-ce un livre ? Est-ce jeu ? Est-ce un concentré de poésie ? Oui, oui, et oui ! Miettes, moineau, ribouldingue, la dernière publication d’aNNe herbauts aux éditions Esperluète, est tout ça à la fois, mais est avant tout le prolongement d’une exposition-jeu conçue par l’autrice-illustratrice et son éditrice, Anne Leloup, à l’initiative du Service général des Lettres et du Livre de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui lui a décerné le Grand prix triennal en littérature de jeunesse 2021-2024. aNNe herbauts ne souhaitant pas d’exposition classique, du type rétrospective de son œuvre, elle a préféré inviter les visiteurs, principalement des enfants, à jouer avec ses livres. Ainsi, un jeu de l’oie géant, tout en bois et en forme de gros chat, trône sur le sol. Les règles traditionnelles de ce jeu ont bien entendu été adaptées, et les différentes cases renvoient aux livres, réunis à deux pas du plateau de jeux.

En cet automne riche en parutions pour l’autrice-illustratrice bruxelloise, après Mamie manga chez Pastel et avant Parce que parce que parce que, un album aux éditions Casterman, Miettes moineau ribouldingue sort en librairie pour permettre à chacun de jouer chez soi à ce jeu illustré et poétique. Il contient un plateau-matou cartonné à déplier, et un livre. Pour commencer la partie, il faudra se munir d’un dé et de pions (qui, précise l’autrice, peuvent être des haricots, des cailloux, de bonbons…). Chaque case représente un élément que l’on retrouve régulièrement dans l’œuvre d’aNNe herbauts : cafetière, maison, lune, tigre, ours, caillou, ruisseau, merle… Certaines vous feront avancer plus vite, d’autres reculer, mais toutes vous expliqueront à quoi sert cet élément. 

à quoi ça sert
une cafetière ?
elle sert à faire
une ombre d’éléphant
sur la nappe

et les arbres ?
à bruisser
un ressac
en forêt

à quoi ça sert
un livre ?
le livre sert
à faire du vent
en tournant les pages

à quoi ça sert
une pomme ?
à enlever
sa dent de lait

Les textes baladent le lecteur à travers les pages recouvertes de larges illustrations en bichromie rouge et bleu. On soulignera le travail éditorial soigné, comme d’habitude chez Esperluète, de ce livre souple, au format généreux, et relié de fil rouge, comme celui de la pelote représentée en couverture. Un plaisir à ne pas bouder pour jouer malicieusement avec les mots.

 

article à lire ici

 


Recension dans la revue des livres pour enfants numéro 335 de Mars 2024

 

 

 

 



Un livre, un jeu, un joyeux badinage aérien, pour tous les âges.

Monique Malfait-Dohet, La revue Lu et partagé, décembre 2023

Depuis la dernière Foire du livre de Bruxelles, où les visiteurs ont pu découvrir le grand jeu de l’oie d’Anne Herbauts, j’attendais avec impatience la sortie de ce livre. Je découvre enfin cet album plein de surprises. Le plateau du jeu est glissé entre les pages et peut se déployer à volonté selon les envies des lecteurs. L’album se transforme alors en jeu de l’oie et la lecture devient collective. Il ne reste plus qu’à trouver un dé et à concevoir des pions (un par joueur) pourquoi pas avec des petits objets du quotidien (cailloux, haricots, bonbons propose Anne Herbauts). L’exploration des cases réserve quelques surprises, parfois le joueur devra rebrousser chemin ou, à d’autres moments, s’envoler littéralement vers une nouvelle destination (dont les montagnes du Kamtchatka, au fin fond de l’extrême orient russe !). L’objectif est d’atteindre la 42e case pour rejoindre alors le chat Ribouldingue. Ces différents trajets, vécus collégialement, n’empêchent en rien, à d’autres moments, de reprendre le livre pour un cheminement plus personnel, plus intime, en tournant les pages et en se laissant bercer par la mélodie du récit.

Anne Herbauts s’est visiblement amusée en créant ce récit poétique où l’emploi des couleurs (le rouge et le bleu sur le fond blanc de la page) et des formes aide à se jouer des normes et à tordre la logique du quotidien. Elle entraîne son lecteur dans les méandres de ses petites mythologies avec tout l’humour dont elle est capable, tout en distillant entre les règles d’un jeu d’observation bien mené un questionnement fondamental sur l’utilité des éléments qui nous entourent. Les questions s’enchaînent et les réponses proposées nous conduisent au bord de l’absurde, dans une douce indolence qui secoue notre imagination et nous ferait presque croire à l’évidence de la poésie : « à quoi ça sert le carrelage ? à faire de la musique quand il est descellé ». Un livre, un jeu, un joyeux badinage aérien, pour tous les âges. Une expérience ludique à ne surtout pas manquer. (M.M.D.).

Pour avoir accès à la revue, cliquez ici.


 

Un déploiement abstrait

Corinne Bouquin, La Revue des Livres pour Enfants, septembre 2023

 

Pour lire l'article en entier, cliquez ici.


 

Lisez-vous le Belge : Des pépites ! avec Deborah Danblon

Deborah Danblon, rtbf auvio Tendances Première, novembre 2023

Dans le cadre de l’opération Lisez-vous le Belge ? Deborah Danblon, la chroniqueuse Littérature Jeunesse a dû faire un choix parmi les très belles et bonnes publications, de notre petit pays surréaliste. Alors, pourquoi ne pas opter pour quelques ouvrages improbablement créatifs ? Esprits étriqués, abstenez-vous… Parmis les quatres livres que Deborah a décidé de présenter, nous retrouvons l'incontournable Anne Herbauts avec Miette moineau Ribouldingue !

Merci Deborah Danblon et @VéroniqueThybergien pour ce double focus sur Tendances Première - La Première RTBF dans le cadre de #LisezVousLeBelge. Joli doublé pour Esperluète éditions : deux livres sur quatre (Miette moineau ribouldingue et Le sourire du singe) !

« ce que la Belgique offre de meilleur en matière d’édition » c’est aux minutes 4’10 et 8’50 et l’entièreté de l’émission ici.

 


 

Humour et poésie

Soraya Belghazi, Suricate Magazine, octobre 2023

Connue pour son univers graphique très particulier, Anne Herbauts a publié de nombreux albums jeunesse qu’elle conçoit comme des livres-objets. Avec Miettes moineau ribouldingue, elle propose un livre qui est aussi un jeu de l’oie. Un ouvrage original accessible aux enfants dès l’école primaire, mais dont les adultes apprécieront aussi l’humour et la poésie.

Des associations surprenantes

Miettes moineau ribouldingue est un livre représentatif de l’œuvre d’Anne Herbauts. Les illustrations d’apparence simple, principalement dans les tons rouge, beige et bleu foncé, se détachent comme des découpages sur un fond blanc ou neutre. Les textes, quant à eux, sont courts et très souvent décalés, drôles ou poétiques. Chaque page, qui correspond à une ou plusieurs cases du jeu de l’oie, commence par un questionnement (« A quoi sert… ? »), formulé comme un petit poème en prose.

À quoi ça sert la lune ?
à dormir sur ses deux oreilles
avec le sourire

La lecture à voix haute permet d’encourager les enfants à donner leur propre réponse à la question, avant de réagir au texte. Si certains passages feront sourire les plus petits (les crottes de lapin avec lesquelles on peut jouer aux billes), d’autres, d’un registre plus soutenu, s’adressent plutôt aux grands enfants et aux adultes (comme l’éléphant qui sert à « comprendre la gravité du monde, avant de ne plus comprendre la relativité »).

Un jeu de plateau

Imprimé dans un format à peine plus grand qu’une brochure A4, Miettes moineau ribouldingue inclut en son centre un plateau de jeu cartonné détachable sur lequel on peut placer des pions (à fournir soi-même). Le livre peut se lire indépendamment du jeu (on a testé, ça marche !) mais il offre une expérience plus amusante en combinaison avec le jeu. Les règles, très simples, sont expliquées en première page. Lorsqu’une case ne correspond à aucune action particulière, le joueur à néanmoins le plaisir de découvrir la page sur laquelle une variation du dessin de la case est représentée.

Un prolongement de l’exposition

Avant d’être un livre-jeu, Miettes moineau ribouldingue est une exposition itinérante et gratuite sur l’univers d’Anne Herbauts. Du 30 octobre 2023 au 22 décembre 2023, celle-ci sera visible à la Bibliothèque « Lire au fil de l’Ourthe » à La Roche-en-Ardenne. Le plateau du jeu de l’oie y est déployé en grand format pour permettre aux visiteurs de jouer en petits groupes. Le livre peut donc aussi être utilisé, soit comme prélude à une visite de l’exposition, soit comme cadeau-souvenir pour prolonger le plaisir de la visite. Si le prix est assez élevé (25€), ce livre-jeu a l’avantage d’être compact et durable – on peut en profiter à tous les âges !

 

à lire ici